Hadj 2019 : Amadou Ba s’est réjoui des « améliorations » apportées par les autorités saoudiennes


Le ministre des Affaires étrangères, Amadou Bâ, s’est réjoui lundi des « améliorations » apportées par les autorités saoudiennes dans la délivrance des visas aux pèlerins sénégalais voulant se rendre à La Mecque et Médine.

« Nous remercions les autorités saoudiennes. J’ai des entretiens très réguliers avec l’ambassadeur du royaume d’Arabie Saoudite. Nous avons vu cette année, pour la délivrance des visas, toutes les améliorations apportées par l’Arabie Saoudite. Dieu merci ! Notre pays n’a pas de grosses difficultés », a dit M. Ba.

Au nom du gouvernement, il est allé souhaiter un bon pèlerinage aux fidèles qui quittent Dakar pour les lieux saints de l’islam.

A l’aéroport Blaise-Diagne de Diass, d’où partent les pèlerins pour l’Arabie Saoudite, Amadou Ba était accompagné de son collègue chargé du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, et du délégué général au pèlerinage, Abdoul Aziz Kébé.

L’ambassadeur d’Arabie Saoudite au Sénégal était également présent.

« Nous rendons grâce à Dieu, nous avons noté de sérieuses améliorations dans l’organisation du hajj (lèreinage). Puisse le Bon Dieu nous permette de terminer en beauté », a dit le ministre des Affaires étrangères.

Les préparatifs se sont bien déroulés, selon Amadou Ba, qui juge « très complexe » l’organisation du hajj pour lequel des milliers de Sénégalais se rendent en Arabie Saoudite.

« On nous parle des cas de deux Sénégalais, sur un total de 12.000, qui n’ont pas encore eu de visa », a signalé M. Ba.

« Nous sommes en train de traiter, avec les autorités saoudiennes, le dossier des étrangers résidant au Sénégal », a-t-il assuré, parlant ainsi des pèlerins n’étant pas de nationalité sénégalaise, mais qui veulent partir du Sénégal pour le pèlerinage.

Ces pèlerins n’ont pas encore obtenu le visa d’entrée en terre saoudienne.

Amadou Ba dit être satisfait du déroulement des préparatifs du pèlerinage et a invité les pèlerins à être « les ambassadeurs du Sénégal à ce grand rendez-vous de la [communauté] islamique ».

« Vous serez nos ambassadeurs (…), c’est tout le Sénégal qui sera jugé (…) sur la base des comportements (…) que vous adopterez tout au long de votre séjour au royaume d’Arabie Saoudite », a-t-il dit aux pèlerins.

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, le délégué général au pèlerinage et l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite ont salué la qualité du dispositif d’encadrement mis en place à l’aéroport Blaise-Diagne pour le départ des pèlerins.

Cette année, environ 12.860 Sénégalais se rendent à Médine et à La Mecque pour trois à quatre semaines, dont 11.000 seront convoyés par des voyagistes privés.

Pour sa part, la délégation générale au pèlerinage est chargée de convoyer 1.860 pèlerins.


RD

Article Précédent

Paris: Un gendarme de la garde républicaine accusé de viol

Article Suivant

La chanteuse Guinéenne Djalika annonce la tendance mode Tabaski 2019 chez LIFA COUTURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App