Offensive turque en Syrie : l’angoisse d’une Française et son fils détenus dans le camp de Roj


Soraya, grande sœur d’une jeune trentenaire radicalisée partie en Irak en 2014, se démène depuis la France pour que sa cadette et son neveu puissent être rapatriés en France. Dans un camp syrien, ils sont explosés à tous les dangers. Témoignage.

“S’il m’arrive quelque chose, pardonne-moi.” Voici le dernier message que Soraya, 38 ans a reçu lundi de sa petite sœur, Inès, depuis le camp de Roj, dans le nord-est de la Syrie. Dans ce camp de détention des membres de l’organisation État islamique, cette Française redoute les combats entre Kurdes et Turcs.

Depuis que les Turcs ont lancé une offensive contre les combattants kurdes dans le nord de la Syrie, la cadette a préparé son sac et attend. Tapie dans l’angoisse avec son fils de trois et demi. À Roj, “c’est la panique”, assure Soraya, restée en contact avec la jeune Française partie en 2014 en Irak, puis en Syrie.

Les raisons de céder à la peur ne manquent pas. Inès craint de se retrouver dans la même situation que les femmes du camp d’Aïn Issa : dimanche 13 octobre, 785 femmes et enfants de jihadistes, dont une trentaine de Français, ont fui le camp situé à la frontière syrienne, après que les gardes kurdes ont déserté. Ils se retrouvent aujourd’hui livrés à eux-mêmes dans le désert, abandonnés de tous. Et l’hypothèse que les Kurdes quittent à leur tour le camp de Roj n’est pas impossible. Déjà, le nombre de gardes a été divisé par trois ces derniers jours. Il y a aussi la peur de connaître à nouveau la faim. Peur de mourir avec son fils dans un bombardement. Peur d’être tuée et de laisser son fils, seul, derrière elle. Il y a aussi la peur d’être récupérée par l’organisation État islamique.


RD

Article Précédent

Magal 2019 : 3 morts dans un accident sur l’autoroute Ila Touba (vidéo)

Article Suivant

Tivaouane: Un père et ses enfants arrêtés pour 11 cambriolages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App