Refus de répondre au juge : un ancien magistrat “juge” l’acte de Souleymane Ndéné Ndiaye


Le quotidien « Les Echos » dans sa livraison du jour a sollicité les éclairages d’un ancien juge d’instruction.Selon ce magistrat qui a été juge d’instruction, l’argument de l’ancien Premier ne tient pas la route. « Comment voulez –vous que le juge d’instruction précise exactement à la personne le motif de sa convocation ? Imaginez que le juge dise à la personne, par exemple, que c’est pour l’inculper, vous pensez que cette personne- là va déférer à la convocation », se demande l’interlocuteur de nos confrères. Catégorique, l’ancien magistrat instructeur tranche « dans les convocations il est mentionné : « pour affaire vous concernant », il rappelle dans la foulée que Souleymane Ndené Ndiaye avait répondu à la convocation de la police. Avant de poursuivre soit il ne sait pas ou il le fait exprès. Pour lui, l’ancien Premier ministre confond la citation à comparaitre ou l’assignation à témoin, etc. Ou, il est précisé à la personne sa qualité et ce pourquoi elle est convoquée dans les détails. Le juge va « juste dresser un PV de non comparution c’est tout » affirme l’ancien juge d’instruction qui révèle pourtant que les relations entre Souleymane Ndéné Ndiaye et le doyen des juges Samba Sall datent bien de longtemps. Selon lui le doyen des juges qui était avocat avant de se reconvertir en magistrat est un promotionnaire au barreau en 1994 de l’ancien premier ministre Souleymane Ndené Ndiaye.


RD

Article Précédent

Affaire de l’avion présidentiel: la réplique salée d’Abdoul Mbaye à Seydou Guèye

Article Suivant

(vidéo ) – Flambée de la drogue et de la cybercriminalité : le sévère réquisitoire des sénégalais sur ces fléaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App