Elections locales: Mame Mbaye Niang annonce sa candidature pour Ngor


Partir de Ngor pour contrôler toutes les communes de Dakar, c’est l’objectif de Mame Mbaye Niang en direction des prochaines élections locales.
Une guerre entre frères de parti risque d’avoir lieu à Ngor en perspective des prochaines élections locales. Mame Mbaye Niang défie Amadou Guèye dit «Ati» qui a rejoint l’Apr après son élection à la tête de la mairie en 2014. Le chef de Cabinet du président de la République a officialisé hier sa candidature pour cette commune traditionnelle habitée majoritairement par les Lébous. «Je serai candidat à Dakar. Nous allons partir de Ngor et nous allons faire les 19 communes. C’est ce qui justifie le travail politique que nous sommes en train de faire», a déclaré M. Niang au cours de l’émission Grand Jury de la Rfm. Selon lui, tout homme politique devrait s’intéresser aux prochaines élections locales «au lieu d’avoir des visées sur l’échéance de 2024».Par ailleurs, l’ancien ministre de la Jeunesse soutient la proposition de Cheikh Diallo relative à la suppression des mairies de Ville. Il précise cependant qu’il faudra renforcer les mairies et les communes. «En quoi supprimer les mairies de Ville est un recul démocratique ?», s’est-il interrogé. Avant d’argumenter : «Comme ces villes sont constituées de communes où les maires qui y siègent sont élus par les mêmes populations, je pense que si on peut revoir l’organigramme de la décentralisation pour améliorer le système, il faut y aller.» Mame Mbaye Niang considère que c’est le moment «d’oser et d’entamer ces réformes» sur la décentralisation. Pour cela, dit-il, le Président Macky Sall a besoin d’être soutenu par son parti et sa majorité.En direction de ces Locales prévues au plus tard en mars 2021, Mame Mbaye Niang est le deuxième haut responsable de l’Apr à annoncer une coalition pour contrôler les 19 communes de la capitale. Moustapha Cissé Lô avec son mouvement Horizon 2020 a déjà pris ses distances avec Benno bokk yaakaar pour ces échéances. En y ajoutant les potentiels candidats comme Amadou Ba et Abdoulaye Diouf Sarr, une âpre guerre se dessine dans les mois à venir à l’Apr.

Le Quotidien


RD

Article Précédent

Mbacké: Des braqueurs s’attaquent au poste de Mboussobé et tentent de violer une infirmière et une matrone

Article Suivant

Guy Marius Sagna, Babacar Diop et Cie déférés au parquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App