Kédougou: Une fillette de 3 ans violée par un Talibé de 14 ans

Le viol d’une fillette de 3 ans par un Ndongo Daara, âgé de 14 ans, suscite des grincements de dents. L’affaire a ému plus d’un au quartier mosquée de la commune de Kédougou. Depuis l’éclatement de l’ignominie, les populations de la localité sont plongées dans l’émoi. Elles se triturent encore les méninges et s’offusquent de la mésaventure de la petite causée par le jeune élève coranique qui est considéré comme un membre à part entière de la famille de la petite de 3 ans. De retour d’une commission qu’il était parti effectuer pour un membre de la famille, le Ndonguo Daara ne trouvant que la fillette seule dans une chambre en profite pour assouvir ses désirs. Il lui ôte en vitesse ses vêtements l’allonge au sol et lui monte dessus. Ne pouvant pas la pénétrer, il se contente de frotter son sexe contre les parties intimes de la fillette jusqu’à jouissance. Intriguée par la souillure sur son sexe, la fillette sort en vitesse de la chambre et court montrer à sa mère le liquide gluant. Celle ci tripote le liquide et découvre avec stupéfaction que c’est du sperme. Pressée de questions par sa mère elle balance le Talibe du daara. Saisi par la famille, le commissariat de police de la zone cueille le Talibe qui avoue sans difficultés les faits. Il a été placé à garde à vue puis déféré avant hier au parquet pour tentative de viol.

Les Échos

Wanema INFO

Article Précédent

Faux et usage de faux : deux agents de la mairie de Vélingara arrêtés

Article Suivant

Mansour Kama, CNES, :”les entreprises privées agonisent…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *