Le Bitcoin perd presque la moitié de sa valeur en quelques heures


Le Bitcoin a perdu plus de 27% de sa valeur au cours des dernières 24 heures, montrant que les monnaies virtuelles ne sont pas à l’abri du coronavirus.
Si la Bourse a été impactée par le coronavirus au début de la semaine, l’épidémie qui suit son cours dans plusieurs pays du monde a également eu un effet sur les cryptomonnaies, dont le Bitcoin. En effet, ce dernier a connu son niveau le plus bas en près d’un an.

Selon les informations fournies par CoinMarketCap, sa valeur est de 5 424 dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes. En comparaison, cette dernière était de 7 420 dollars hier à 10 heures du matin. C’est aux alentours de ces heures-là que le Bitcoin a commencé à perdre de sa valeur de façon significative. Le niveau le plus bas a été atteint ce matin, vendredi 13 mars, avec une valeur établie à 4 183 dollars, ce qui représente un niveau extrêmement bas depuis longtemps pour la cryptomonnaie.
Un impact sur le Bitcoin, mais pas que
Toutefois, le Bitcoin n’est pas la seule cryptomonnaie à avoir perdu de la valeur au cours de ces dernières 24 heures. En effet, le vent de panique induit par le coronavirus impacte aussi les autres monnaies virtuelles. Là où le Bitcoin accuse une perte de valorisation de 27%, elle représente presque 26% pour l’Ethereum, autre monnaie virtuelle populaire. On peut aussi noter une baisse de valeur de plus de 20% pour l’EOS, le Tezos, le Monero ou encore le Qtum.
Tous les graphiques montrant le cours de ces cryptomonnaies suivent celles du Bitcoin, ce qui prouve que les monnaies virtuelles ont été impactées en même temps par le même événement. Certaines d’entre elles, comme le Bitcoin, affichent toutefois un regain au cours de ces dernières heures.
Reste encore à voir si cette tendance suivra toute la journée et les semaines suivantes ou si de nouvelles baisses semaines auront lieu dans le futur. Dans tous les cas, on peut déjà noter le fait que le coronavirus impacte de nombreux domaines, au-delà de la Bourse et des cryptomonnaies. Plusieurs organisateurs ont effectivement été dans l’obligation d’interdire plusieurs événements très conséquents comme concerts, des rendez-vous tech et autre.

En France, le président Emmanuel Macron a d’ailleurs annoncé de nouvelles mesures qui seront effectives dès lundi prochain.


Ngone Diop

Article Précédent

Ciré Ly avocat de Dieyna n’exclut pas un apaisement

Article Suivant

Dr Dieng : ” D’autres émigrés sont venus à Touba en catimini”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App