Covid-19 : Amadou Ba fait le Point sur le plan de contingence en faveur de la diaspora


          REPUBLIQUE DU SENEGAL                                                                          Dakar, le 9 avril 2020
         Un Peuple-Un But- Une Foi                                                                                                                  

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES
ET DES SENEGALAIS DE L’EXTERIEUR

POINT DE PRESSE
SUR LE PLAN DE CONTINGENCE COVID-19
DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES
ET DES SENEGALAIS DE L’EXTERIEUR

Le 09 AVRIL 2020

COMMUNICATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR AMADOU BA MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES
ET DES SENEGALAIS DE L’EXTERIEUR

Mesdames et Messieurs,

Depuis le 02 mars 2020, date à laquelle, notre pays a enregistré son premier cas de coronavirus, le personnel soignant mène aux côtés de mon collègue le Ministre Abdoulaye DIOUF SARR, une lutte sans merci pour endiguer la propagation du virus. C’est le lieu, de leur renouveler notre hommage mérité pour leur dévotion à une cause noble et leur fidélité à leur vocation et sacerdoce : Sauver des vies.

La pandémie du Covid-19 menace les fondements de nos systèmes sanitaires, sociaux et économiques. C’est pourquoi, en plus des fortes décisions jusque-là prises pour la contenir et en atténuer les effets, le Chef de l’État S.E.M. Macky SALL, soucieux du bien-être des populations et de la stabilité socio-économique de notre pays, a mis en place un ambitieux Programme de Résilience Économique et Sociale (PRES), qui agrège l’ensemble des plans sectoriels du gouvernement d’un montant de 1000 milliards F CFA.

C’est dans ce cadre que le Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, dans le sillage des actions qu’il a déjà entreprises avant l’apparition de la maladie sur notre territoire, a élaboré, sur instruction du Président de la République Macky SALL un plan sectoriel de contingence de 12,5 milliards de francs CFA pour assister, soutenir et protéger les Sénégalais de l’Extérieur établis dans les pays touchés par le covid-19, et qui se retrouvent aujourd’hui dans une situation de vulnérabilité.

Cette diaspora, quinzième région de notre pays, si chère au Chef de l’Etat, constitue un maillon important de la stabilité de notre socle social et n’a eu de cesse de prouver son engagement aux côtés de nos Autorités pour le développement du Sénégal.

Conscient que cette pandémie ne fait aucune distinction de race, de genre, de statut social ou de religion, j’exprime ma sympathie et mon affection à ces compatriotes qui subissent, dans la dignité, l’angoisse et la rigueur des confinements et la hantise de la contamination. À cette vaillante diaspora, je transmets à nouveau ce message fort du Chef de l’Etat Macky SALL, je cite : « le Sénégal ne vous abandonnera pas ».

Si notre plan sectoriel de contingence, dans son ensemble, a été pensé et élaboré en faveur de nos compatriotes à l’Etranger, force est de constater que cette cible est diverse et se présente sous plusieurs catégories.

Dès lors, l’atteinte des objectifs ainsi déclinés, nécessite une cartographie de la cible, une définition des critères d’attribution et la mise en place d’un mécanisme de mise en œuvre.

Par cibles prioritaires, nous avons retenu :

  • les sénégalais de l’Extérieur en situation de précarité du fait de la crise sanitaire (sénégalais en situation de vulnérabilité, en cours de régularisation de séjour, sénégalais évoluant dans le secteur informel, et nos vaillants retraités des foyers qui sont aujourd’hui très exposés) ;
  • les étudiants non allocataires ;
  • les sénégalais bloqués dans les pays autres que leurs pays de résidence et dans les zones de transit
  • les compatriotes non bénéficiaires de l’aide de crise ou de l’assistance sociale du pays d’accueil ;
  • les familles des malades et/ou victimes du COVID 19.

Assurément, de toutes ces catégories précitées, nous ne saurions écarter les familles de nos compatriotes vivant au Sénégal. Nombre d’entre elles sont des victimes collatérales et subissent à l’heure actuelle les répercussions de la baisse d’activités économiques de leurs parents expatriés en raison de la baisse du volume des transferts.

Quant au mécanisme de mise en œuvre, placé sous la coordination de la Cellule de crise du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur que préside le Secrétaire d’Etat, il vise à assurer une gestion efficace, efficiente et transparente des ressources allouées dans le cadre du Plan de contingence national de lutte contre la pandémie du COVID-19 au bénéfice des Sénégalais de l’Extérieur. Les principes directeurs qui fondent la distribution des fonds sont : la cohérence des interventions, la transparence, l’équité et la célérité.

Ainsi, au niveau de chaque juridiction, sans préjudice des exigences de célérité liées à la nécessité d’assister en urgence nos compatriotes, il sera mis en place un Comité de gestion de l’assistance et des aides sociales destinées à atténuer les effets du COVID-19 sur les sénégalais de l’extérieur et renforcer leur résilience.

Ce comité placé sous la présidence de l’Ambassadeur, est composé :

  • du Consul général ou du Consul ;
  • du responsable des Affaires consulaires ou sociales,
  • de l’agent comptable ;
  • d’un député de la diaspora ;
  • de toute autre personne ressource (membre d’une association ou pas) désignée par le comité et dont la présence est utile à la réussite de la mission.

Une plateforme interactive d’échanges et d’enrôlement est en cours de finalisation et fera office de moyen important de communication avec notre réseau diplomatique et nos compatriotes. Elle intégrera un formulaire d’identification et de recensement de nos compatriotes susceptibles d’être assistés.

L’action du Ministère s’appréciera en deux temps forts : une phase d’urgence que mes services sont en train de mettre en œuvre depuis hier et une autre plus conséquente dite de résilience qui impose une nécessaire prise en charge dans le court, moyen et long termes.

Mesdames et Messieurs,

Depuis que la crise sanitaire s’est exacerbée dans certains pays, des compatriotes ont succombé à la pandémie. Je voudrais m’incliner devant leur mémoire et présenter à leurs familles les sincères condoléances du Chef de l’Etat, du Gouvernement et de l’ensemble du personnel du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur.

Pareille occasion me permet d’appeler l’attention sur la nécessité d’un respect scrupuleux des directives sanitaires émises par les autorités des pays d’accueil, renforcées par celles de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), sans oublier les recommandations du comité national de lutte contre les épidémies du Sénégal.

C’est pourquoi, instruction a été donnée à toutes nos missions diplomatiques et consulaires de se rapprocher, sans délai, des autorités administratives et municipales des villes de résidence pour disposer à chaque fois que de besoin pendant cette période exceptionnelle, et que nous espérons bientôt derrière nous, d’une sépulture dans les cimetières musulmans ou catholiques pour nos fidèles défunts du coronavirus.

Cette période de guerre contre un ennemi invisible, nuisible et insaisissable, commande une fois une de plus une union sacrée autour du Chef de l’Etat, une mobilisation de toutes les énergies, une vigilance accrue et un respect strict des mesures édictées par nos autorités sanitaires pour vaincre la maladie.

Ensemble, et avec le soutien de tous, nous réussirons.

Je vous remercie de votre aimable attention.


RD

Article Précédent

Covid-19 Sénégal : 06 nouveaux cas contacts et 10 guéris

Article Suivant

Covid-19 : Amadou Ba définit les « cibles prioritaires » de la diaspora sénégalaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App