DRAME A PIKINE : Un maçon de 17 ans foudroyé par la décharge électrique d’une ligne haute tension


Babacar Tamba, 17 ans, a été victime, vendredi, vers 14h, d’une électrocution par un fil haute tension. L’adolescent exerce le métier de maçon. Mais, il y a eu plus de peur que de mal.

Le pire a failli se produire, hier, dans un chantier de construction à hauteur des magasins des Grands Moulins à Pikine en banlieue dakaroise. Babacar Tamba, 17 ans, s’activait sur ledit chantier sis à l’arrêt Niayes de la localité, lorsqu’il y a eu une violente détonation consécutive à une explosion dans un entrepôt de dépôt de bananes.

A l’origine : une explosion dans un entrepôt de dépôt de bananes

La déflagration était si puissante que le jeune maçon nommé Babacar Tamba, qui se trouvait à proximité des fils électriques haute tension, a été foudroyé par surprise. Il a été gravement atteint avec de nombreuses brûlures sur une partie du corps et projeté violemment au sol. Il se débattait ensuite au sol et se tordait de douleurs atroces sous les yeux médusés des passants, qui accouraient et tentaient d’identifier l’adolescent qui était très mal en point.

Des brûlures sur le corps

Alertés, les limiers du commissariat d’arrondissement de Pikine se sont rendus sur les lieux de la tragédie et ont effectué les constatations d’usage. Le maçon était étendu à même le sol et était en vie au moment du constat. Ce dernier est domicilié à Dalifort. Informés, les sapeurs-pompiers ont embarqué le blessé sur une civière et l’ont conduit à l’hôpital Principal de Dakar pour des soins médicaux.

La présence de fils haute tension surplombant les maisons dénoncée

La police de Pikine a ouvert une enquête préliminaire ponctuée d’auditions sur procès-verbal des témoins du drame, aux fins de tirer au clair l’affaire, qui fait présentement l’objet de beaucoup de commentaires aussi divers que variés. Mais, en attendant la clôture de ladite enquête, des gens ont profité de l’occasion pour déplorer l’accident mais surtout remettre sur le tapis la lancinante question de la présence dangereuse de fils haute tension surplombant les bâtiments à étages occupés et autres lieux dans la grande banlieue dakaroise.

Vieux Père NDIAYELES ECHOS

.jotaay.net


Ngone Diop

Article Précédent

Oumar Faye de « Leral askan wi » à la Section de Recherches

Article Suivant

Audition à la brigade de recherches : C’est Mansour Faye qui a porté plainte contre Oumar Faye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App