L’élève Seynabou Diagne a été heurtée par un camion malien le jour de sa disparition, alors qu’elle fuyait un mariage forcé


Portée disparue depuis le 10 janvier à Koumpentoum, l’élève Seynabou Diagne a été retrouvée morte ce dimanche 17 janvier 2021, au bord de la Route Nationale, la tête fracassée. 24 heures plus tard, on en sait plus sur les raisons de sa mort.

D’après les informations de Libération Online, Seynabou Diagne a été heurtée par un camion malien, tard dans la soirée du 10 janvier, jour de sa disparition. Elle a été heurtée alors qu’elle marchait seule aux abords de la route nationale. D’ailleurs, le chauffeur a été arrêté et déféré au parquet par les gendarmes. C’est après avoir été mariée de force que Seynabou Diagne a quitté le domicile de ses tuteurs légaux le 10 janvier. Ce n’est que plusieurs jours après l’accident que son corps, qui était déposé à la morgue, a été identifié par ses proches. Une bien triste affaire qui pose encore le problème des mariages forcés.


Ngone Diop

Article Précédent

Quand la fille de Youssou Ndour et l’ex copine du fils de Aly Ngouille Ndiaye font du live (Vidéo)

Article Suivant

Urgent – État d’urgence: Macky va corser les restrictions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *