LE «GRE A GRE» TOUJOURS D’ACTUALITE AU SENEGAL : 72% des marchés passés par entente directe entre janvier et mars

LE «GRE A GRE» TOUJOURS D’ACTUALITE AU SENEGAL
: 72% des marchés passés par entente directe entre janvier et mars

Le rapport sur la répartition
des marchés immatriculés durant le premier trimestre
2021, produit par la Direction
centrale des Marchés publics
(DCMP), renseigne que 72%
des marchés sont passés par
entente directe entre janvier
et mars. Le ministère de l’Intérieur est en tête du classe-
ment.
Visiblement, les marchés de gré
à gré font toujours légion au Sénégal. Dans un rapport de la Direction centrale des Marchés
publics (DCMP) sur la répartition
des marchés immatriculés durant le premier trimestre 2021
parcouru par «L’AS», sur les 696
marchés passés durant cette période, les 43 l’ont été par entente
directe. Autrement dit, sur un
montant total estimé à 661 605
482 422 milliards de francs CFA
pour les marchés, 474 540 983
494 ont été attribués aux sociétés bénéficiaires par entente directe, soit 72%.
Avec au moins 14 marchés passés par entente directe, le ministère de l’Intérieur semble
remporter la palme. A titre
d’exemple, le département ministériel dirigé aujourd’hui par
Antoine Félix Diome a attribué
un marché de 24 426 000 F CFA
à la Sénégalaise de Travaux
d’Equipements et de Prestations
(STEP) pour la fourniture de
nattes en plastique. General Entreprise Fatma & Frères a également bénéficié d’un marché de
254 762 000 F CFA pour la fourniture de tentes démontables.
Toujours par mode entente directe, pour des travaux de remblai de zones inondées dans la
région de Dakar, la société Global
Trading Services (GTS) s’est vu
octroyer un marché de 83 898
000 F CFA.
Le ministère de l’Intérieur a aussi
donné un marché de 77 880 000
F CFA à Azkhar International
Suarl, pour les travaux de remblai dans les zones Centre et
Nord (régions de Thiès,Diourbel,
Kaolack, Fatick, Louga, Saint-
louis, Matam). Et 77 880 000 F
CFA à FORCE 5 Sarl pour les travaux de remblai dans les zones
Est et Sud du pays (régions de
Kaffrine, Tambacounda, Kédou-
gou, Sédhiou, Kolda et Ziguinchor).
Même s’il arrive largement en
tête au premier trimestriel de
cette année, le ministériel de l’Intérieur n’est pas le seul à utiliser
le gré à gré dans le cadre de la
passation des marchés. D’après
la DCMP, l’Université virtuelle du
Sénégal a passé par entente di-
recte un marché de 1 967 871 F
CFA avec CYBERLIBRIS, pour la
maintenance et support technique sur SSO. Le Centre Hospitalier National Universitaire de
Fann a également attribué un
marché de 20 000 000 F CFA à
l’Entreprise Sénégalaise de Re-
présentation (ESR), pour fourni-
ture de deux reprographes
Drystar 5503 de marque AGFA
destinés à l’IRM et au Scanner du
centre d’imagerie médicale.
Pour la restauration de son personnel, le Service d’Assistance
Médicale d’Urgence (SAMU) National a donné à ETSAdji Fadièye
Fall, un marché de 7 732 776 F
CFA. Le ministère des Mines et de
la Géologie a aussi attribué un
marché de 70 500 000 F CFA à
Spatial Dimension Canada, pour
la mise à jour du système d’information dénommé «Landfolio».

L’AS

Abdou Wanema

Article Précédent

AGRESSIONS INTOLERABLES SUR LES PROFESSEURS:Le Forum du justiciable étale son courroux

Article Suivant

La Gendarmerie auditionne un responsable de Pastef!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *