PSG : LIONEL MESSI SOUFFRAIT D’UNE BÉQUILLE ET AURAIT PASSÉ SA JOURNÉE AUX SOINS CE LUNDI

PSG : LIONEL MESSI SOUFFRAIT D’UNE BÉQUILLE ET AURAIT PASSÉ SA JOURNÉE AUX SOINS CE LUNDI

LIGUE 1 – Remplacé dimanche soir face à l’OL (2-1), Lionel Messi n’a pas vraiment apprécié le choix de Mauricio Pochettino, son entraîneur, lui faisant plus ou moins savoir à sa sortie. Mais selon L’Equipe, l’attaquant du PSG n’était pas vraiment au mieux physiquement, obligeant son coach à ne prendre aucun risque.

Le remplacement de Lionel Messi n’a pas fini de faire parler. En France comme à l’étranger, d’ailleurs. Rappelé sur le banc par Mauricio Pochettino dimanche soir à la 76e minute du match entre le PSG et l’OL (2-1), le sextuple Ballon d’Or n’a pas vraiment apprécié, effleurant à peine la main de son entraîneur à sa sortie du terrain. Alors, ce lundi, cette question : Mais que diable est-il passé dans la tête du technicien argentin ? Selon L’Equipe, la raison est toute trouvée.

Gestion du cas Messi : "Pochettino s'est mis dans de sales draps"

Gestion du cas Messi : “Pochettino s’est mis dans de sales draps”D’après le quotidien, Messi avait en réalité reçu une béquille au-dessus d’un genou. Inquiet, notamment en raison de l’enchaînement des matches, Pochettino a donc préféré ne prendre aucun risque concernant son numéro 30, contraint d’ailleurs à passer sa journée aux soins ce lundi. “Messi s’est présenté au Camp des Loges en boitillant“, précise L’Equipe, expliquant qu’un point sera fait ce mardi.

Du jamais vu depuis… 2010 : Messi, l'homme qu’on ne remplace presque jamais
Du jamais vu depuis… 2010 : Messi, l'homme qu’on ne remplace presque jamais

LIGUE 1 DU JAMAIS VU DEPUIS… 2010 : MESSI, L’HOMME QU’ON NE REMPLACE PRESQUE JAMAIS

Tout le monde sait qu’on a de grands joueurs, un effectif de 35 joueurs. C’est ma décision, on ne peut pas jouer à plus de onze, avait indiqué Pochettino dimanche. Je pense au meilleur pour chaque partie, pour chaque joueur, comme le fait chaque entraîneur. On est là pour prendre des décisions, parfois ça peut plaire, parfois pas.”

Abdou Wanema

Article Précédent

Touba: Engrossée par son amant, l’épouse de l’émigré, tue son nouveau-né

Article Suivant

Mairie de Labgar: Moussa Sow, coordonnateur de la COJER, contesté et déclaré persona non grata dans sa commune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *