Accords signés avec l’Etat : Les 5 syndicats du G7 saluent ‘’l’ouverture d’esprit et la rigueur’’

Les cinq syndicats (Uden, Siens, Snels FC, Sels, Sels A) du groupe G7 ont décidé de lever leur mot d’ordre de grève. Face à la presse ce lundi 28 février, au siège de Uden, ils ont tenu à donner les fondements du choix stratégique visant à mettre un terme à la crise scolaire.


 Félicitant l’ensemble des acteurs du système éducatif sénégalais pour leur implication totale, les syndicats du groupe G7 sont revenus sur les grandes décisions prises. Ce, lors de la rencontre qu’ils ont eue avec le gouvernement dans la nuit du vendredi 25 février 2022.


Pour eux, ‘’La signature d’un accord entre le gouvernement et des syndicats du G7 (Uden, Sels, Sels A, Sien et Snels Fc) a fini de consacrer un tournant décisif dans le cycle de perturbations qui a traversé l’école depuis le mois de novembre 2021 avec un impact sur le quantum horaire’’.


A l’en croire, cet accord représente pour les syndicats du G5 ‘’l’ouverture d’esprit et la rigueur’’. Car ils sont dépositaires légaux des préoccupations des travailleurs du secteur de l’éducation et de la formation.
Mieux, ils se voient comme ‘’ légitimes en matière de négociation collective’’, renseignent les syndicalistes, à l’unanimité.
Rappelant qu’ils ont effectué des tournées d’informations et d’échanges dans tout le territoire sénégalais, les 5 cinq syndicats du groupe G7 expliquent aux professionnels de l’information, les points accordés par le gouvernement pour regagner les salles. Après négociations à côté des ‘’protagonistes classiques’’ (gouvernement, travailleurs, société civile), le G5 estime que les 7 points signés, demeurent une avancée significative.
Sur ce, ils ont maintenu avec l’Etat du Sénégal ‘’ la revalorisation de la prime scolaire, le relèvement de l’indemnité des enseignants allant de 50% à 60%, l’augmentation de l’indemnité de contrôle et d’encadrement, l’augmentation de l’indemnité de recherche documentaire, la revalorisation de l’indemnité de logement, et la hausse du point d’indice de 05 points’’.
Assurément, ‘’ même si certaines de ces mesures sont en deçà des attentes ‘’, disent-ils, des ‘’progrès notables sont notés dans un contexte socio-économique ‘’, expriment les syndicats du G7 dans la foulée.
A cette occasion, les enseignants des 5 syndicats rassurent les parents d’élèves du dévouement apporté pour l’avenir de leurs enfants.
Toutefois, ils annoncent que le gouvernement mettra en place un comité de suivi. Ce, pour revoir le quantum horaire afin de reprogrammer le calendrier des examens et que les élèves puissent travailler dans de meilleures conditions.

Ngone Diop

Article Précédent

Kébémer : Un véhicule particulier heurte un arbre et fait un mort

Article Suivant

Entrée de Touba : Un mort et six blessés enregistrés dans un accident à Darou Rahmane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *