PAPE ALÉ OU LE DÉRAPAGE PERMANENT

Le journaliste-militant est allé trop loin dernièrement en diffamant les généraux Meissa Séllé Ndiaye et Moussa Fall. Mais il a franchi le rubicon avec le rapport de la gendarmerie évoqué par son mentor, Ousmane Sonko. L’interpellation et la garde à vue de Pape Alé à la SU sont des signes qui ne trompent pas.
Macky ne plaisante plus et a décidé de sortir la cravache. Le rouleau compresseur est en marche. Et malheureusement pour ses adversaires, il ne se passera strictement rien. On est bien loin du contexte Covid de 2021 qui avait favorisé des émeutes dont Sonko avait vite fait de tirer les dividendes.
Sonko qui est entre-temps devenu trop clivant et s’est fait beaucoup d’ennemis sans le savoir. Aussi bien chez les politiques que chez les hommes de médias. Que dire des guides religieux et autres régulateurs sociaux qu’il s’est évertué à désacraliser et décrédibiliser méthodiquement. Alors tous ceux qui aiment ce pays ont le cœur meurtri de voir comment on manque de respect aux vénérés marabouts, à l’armée, aux magistrats. A terme, le projet funeste de SONKO c’est de nous ramener à un État comme le Mali ou la Guinée. Quand des gens comme nous, en ont conscience la responsabilité nous oblige à lui barrer la route. Coûte que coûte !
«Lumu ko jaral, jaral naniu lu ko eupp fuuf.»

Matar GUEYE, membre de la Cellule de Communication de Benno Bokk Yaakaar

Malick Fahdal

Article Précédent

Vidéo – Sonko vilipende le Mystique dans le bureau du juge “ Ay Safar lafa soti bamou touy “ Tak lokhoba… »

Article Suivant

(07 photos) : Robe à séquins, Make up impeccable, Zeyna fait sensation sur la toile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *