Objection monsieur le maire Cheikh Diop…


 
Vous n’avez plus le droit de garder le silence car vous êtes interpellé par toute la population de Pikine sur les graves accusations portées sur votre personne. 
Nous avons été six (6) candidats aux élections municipales et Dieu a décidé que bous soyez le maire de la commune de Pikine Ouest. Mais sachez qu’on ne vous permettra pas ce qu’on n’avait pas permis à votre prédécesseur.
On vous accuse de détournement de 150 lampadaires que vous a laissé votre prédécesseur dans les actifs de la commune pour un projet d’éclairage public. On nous apprend que le matériel aurait été revendu sur le marché et que c’est l’actuel Officier d’état civil qui a été mandaté pour le faire. Et ceci constituerait une violation flagrante de la loi car elle ne vous autorise, en aucun cas, de vendre des biens de la commune dans ces conditions. Il faut qu’il ait une commission qui se chargera de déterminer et de vendre le matériel sous l’autorisation du conseil municipal. 
Monsieur le maire Cheikh Diop, il est temps de parler afin de nous édifier sur ces graves accusations.
Nous croyons que ces pratiques d’arnaque sur les mandats étaient une vieille histoire mais ce nouveau scandale, sur les mandats de 250.000 octroyés à 20 personnes pour un montant de 5 millions, et qui en réalité, aurait servi à d’autres choses, nous laisse de marbre. Cela constitue une escroquerie et un détournement de fonds.
Monsieur le maire, à vous la parole…
 
Boubacar SAMB
Candidat maire de la commune de Pikine Ouest
Délégué Général à l’Engagement Citoyen de Gueum sa bopp

Malick Fahdal

Article Précédent

Boucher Ketchup prie pour Aziz Alé Ndiaye : « Borom Gamou Ngui ak Magal Gui »

Article Suivant

Mode vendredi: Eva (Pod et Marichou) élégante en Djellaba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *